numéro 81-printemps 2013
Tous les numéros et livres publiés depuis 1991...
S'abonner, commander d'anciens numéros ou des livres
 
 

 


Ce numéro fait l’objet d’un tirage limité.
Il est
disponible au prix de 6,00 € dans nos
points de vente habituels et sur abonnement.

Pour vous abonner ou commander d'anciens numéros, rendez-vous sur notre boutique virtuelle

voir aussi nos pages de présentation

Au sommaire


Culture

Georges Clause : biographie
Georges Clause, dans le texte
Vers un dictionnaire collaboratif ?
Gare aux fautes !
Quelques personnages marquants
et manquants de la vie châlonnaise
Le champagne de la Baltique
De l’esprit d’initiative…
Les petites marchandes de ballons
Anecdotes au temps de Rouillé d’Orfeuil
A lire
Conférences

Société
Haute-Mère-Dieu : ce que cache le projet
Présentation générale
Le projet architectural place de
la République
La Haute-Mère-Dieu en 1830
La Haute-Mère-Dieu entre 1845 et 1930
Analyse du projet : place de la République
Le projet architectural rue Lochet
Un existant sans intérêt patrimonial
Analyse du projet rue Lochet
L’impact patrimonial
Les caves et le voisinage
L’action qu’entend mener l’association
Une réponse non satisfaisante
Un petit « oups » résolu ?
Le musée privé de réserve
Deux ans après Fukushima
Bure : débat public
L’agenda 21 en questions
 


 

 
L'éditorial
de Sabine Schepens

rédactrice en chef

Il y aurait beaucoup à dire...

On a beau savoir que nul n’est immortel, la disparition d’une personnalité marquante de la Catalaunie produit toujours un choc. Celle de Georges Clause n’échappe pas à cette règle. Au-delà du grand historien de la Champagne et de Châlons qu’il fut et restera, toute notre équipe rédactionnelle a apprécié l’homme qu’il était. Une vision humaniste transparaissait dans ses paroles, ses gestes, son regard et son visage chaque fois qu’il eut la gentillesse de nous livrer un article. Il nous faisait partager, avec beaucoup d’humilité et de simplicité, ses connaissances et, surtout, sa passion de l’histoire locale, notamment celle du XIXe siècle.. Pour lire la suite...

 Georges Clause Avec la disparition de Georges Clause, Châlons perd un universitaire, historien de la Champagne, qui savait faire partager sa passion avec beaucoup d’humilité et de simplicité...

Georges Clause, dans le texte Pour beaucoup de Châlonnais, le texte qui leur a fait découvrir Georges Clause est son « Essai d’une Histoire de la Garnison de Châlons-sur-Marne au XIXe siècle », publié en 1975 dans « Châlons, 2000 ans d’histoire »...

Vers un dictionnaire collaboratif ? Publier un dictionnaire biographique comporte une part de risque : oublier un personnage qui fut, en son temps, célèbre, illustre ou mémorable. Pour réduire cet écueil, l’association Nouvelle Catalaunie lance un appel afin d’en faire un dictionnaire collaboratif...

Gare aux fautes ! « Cette fois ci, si vous pouviez éviter les fautes, ça serait mieux ! », a lâché une institutrice en retraite avec qui Bruno Malthet discourait voici quelques temps de la réédition des « Châlonnais célèbres »...

Quelques personnages marquants et manquants de la vie châlonnaise : Jean-Paul Barbier a dressé une liste des personnages absents de sa version de 2000 des « Châlonnais célèbres » sur lesquels il souhaitait travailler. Ceux pour lesquels nous n’avons pas été en mesure de répondre à son souhait...

Le champagne de la Baltique Ou comment rendre au bon Juglar ce qui lui appartient... Le nom des Juglar, famille châlonnaise du XIXe siècle, est réapparu ces dernières années avec la découverte d’une cargaison de Champagne dans la Baltique datant du XIXe siècle...

De l’esprit d’initiative… Une des dernières nouvelles que nous adressa Roger Canard en 2005 traite de l’esprit d’initiative. De celui de deux petites marchandes de ballons, tout d’abord, qui l’accostèrent un soir, et de celui dont les Châlonnais manquaient, selon Rouillé d’Orfeuil. L’occasion faisant le larron, l’auteur nous rappelle quelques faits et méfaits historiques…

Les petites marchandes de ballons Je rentrais un soir à mon domicile en empruntant la rue Sainte-Croix. Deux petites filles jouaient à la marelle...

Anecdotes au temps de Rouillé d’Orfeuil : Je dédie ce petit récit à notre Bien aimé,
Respecté, Vénéré, Affectionné et Regretté Intendant, Monsieur Rouillé d’Orfeuil. Il se plaignait que les Châlonnais ne faisaient preuve d’aucun esprit d’entreprise.

Haute-Mère-Dieu : ce que cache le projet Après le numéro 76 du Petit Catalaunien Illustré (hiver 2001-2012) présentant, sous l’angle historique, le dossier de la Haute-Mère-Dieu, le numéro 79 (automne 2012) a déclenché l’alerte rouge suite à la décision prise par la ville de Châlons de vendre cet ensemble immobilier. La délivrance d’un permis de démolir et de construire a conduit l’association à examiner à la loupe ce que cache ce projet et à définir une stratégie. Ses adhérents auront à la valider – ou l’infirmer – lors de leur prochaine assemblée générale...

Un petit « oups » résolu ? L’association a alerté le maire de Châlons sur une situation donnant une très mauvaise image à notre bibliothèque, qui ne la mérite vraiment pas, auprès de ses usagers et des publics extérieurs à notre ville. Ses interventions paraissent avoir porté leurs fruits.

Le musée privé de réserve : La ville de Châlons vient d’abandonner, en catimini, son projet de réserves du musée à la cité Tirlet. L’information est parue dans l’avis rendu le 18 janvier dernier par le Conseil Economique, Social et Environnemental Régional (CESER)...

Deux ans après Fukushima Deux ans après la catastrophe de Fukushima, plusieurs Châlonnais ont participé à la grande chaîne humaine du 9 mars annoncée en vitrine de l’Espace Catalaunien. Ils témoignent. Plus de 20 000 personnes ont formé une grande chaîne humaine, traversant Paris de part en part...

Bure : débat public La CNDP (Commission Nationale de Débat Public) vient de confirmer l’ouverture d’un débat public, de mai à octobre 2013, sur l’enfouissement des déchets nucléaires à Bure.

L’agenda 21 en questions Dans le «Bilan d’étape» publié début mars 2013 par la Ville de Châlons, l’Agenda 21 tient très peu de place. Et pour cause... Ce bilan, qui fleure bon le document de propagande électorale à un an des élections municipales, a pour sur-titre : «Où en sommes-nous ?» Une bonne question dont la réponse, s’agissant de l’agenda 21, laisse le lecteur sur sa faim ! ...

 

 

 

 

 

© 2013 Association Nouvelle Catalaunie
Tous droits de reproduction et de représentation réservés