n° 106 - printemps 2019
Tous les numéros et livres publiés depuis 1991...
S'abonner, commander d'anciens numéros ou des livres
 
 

Numéro 106

36 pages


disponible

 

Au sommaire

3 L’édito : L’épreuve du temps
4 Le Japon dans les fonds patrimoniaux de la bibliothèque
7 Georges Bourgeois (1877-1938)
9 Léon Bourgeois, peintre
10 Le souvenir de Léon Bourgeois à l’épreuve du temps
12 Regard d’un critique d’art sur le monument Léon Bourgeois
15 La stèle funéraire de Léon Bourgeois
18 Vers un « Hôpital Léon Bourgeois » ?
19 L’enracinement électoral de Léon Bourgeois
19 Des bombardements non recensés ... mais localisés !
21 Cugnot : d’où vient ce nom ?
22 La recette du queugneux
 


23 Notre-Dame-en-Vaux : bientôt une ruine dans un bel écrin ?
24 « Les gaz d’échappement : cette lèpre qui ronge les pierres de Notre-Dame-en-Vaux »
26 Comment « sublimer Notre-Dame » sans la restaurer
27 Qui s’y frotte…
28 A quoi sert l’Architecte des Bâtiments de France ?
29 Conseil de développement
29 Que retenir du « Grand débat » ?
30 La nouvelle place de la République
32 Pesticides : la honte !
33 : Plan écophyto : Constat d’échec
34 Route solaire : une réponse incomplète
35 Comment combattre l’antisémitisme ?
36 A lire
 

Pour vous abonner ou commander d'anciens numéros, rendez-vous sur notre boutique virtuelle Ce numéro  fait l’objet d’un tirage limité. Il est disponible au prix de 6,50 € dans nos points de vente habituels et sur abonnement.

L'éditorial

 

 

 
 

de Sabine Schepens

rédactrice en chef

 

et de Bruno Malthet
président de l'association

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'épreuve du temps

Plus le temps passe et plus les souvenirs s’effacent de la mémoire, qu’elle soit individuelle ou collective. D’où l’utilité d’un journal comme Le Petit Catalaunien Illustré pour nous remémorer ou nous faire découvrir des pans entiers de notre histoire commune. Ce numéro en fait la démonstration.

Prenez, par exemple, Léon Bourgeois. A sa mort, il n’était pas un Marnais, pas une commune de France, ni une capitale européenne ou un pays du monde, qui, à la simple évocation de son nom, le faisait entrer en résonance avec les grands hommes personnifiant notre patrie. Ses contemporains lui élevèrent un monument afin que les générations futures de Châlonnais se souviennent de lui. Mais ils ne pouvaient imaginer le sort funeste qui attendait ce monument. Combien de Châlonnais savent où il s’élevait et connaissent l’histoire de ses restaurations manquées ? Pourtant, le souvenir de Léon Bourgeois a survécu à cet outrage et à l’épreuve du temps parce que, depuis un siècle, sa mémoire continue d’être entretenue.

L’épreuve du temps, pour un édifice comme Notre-Dame, est tout aussi cruelle. La Ville entend la sublimer en aménageant tout autour un îlot paysager et éloigner ainsi les nuisances de la circulation automobile et des bus urbains dont les gaz d’échappement rongent ses pierres depuis plus de soixante ans. L’initiative est bonne et mérite d’être saluée. Mais pourquoi avoir tant attendu et, surtout, s’arrêter en si bon chemin ? Pourquoi avoir enterré depuis 25 ans une étude portant sur son état sanitaire qui, depuis, s’est considérablement dégradé ? Faudra-t-il attendre que ses pierres se déchaussent et tombent pour que, enfin, on se décide à la restaurer ?

L’épreuve du temps a également eu raison de la place de la République telle que nous la connaissons depuis un quart de siècle. Elle fait peau neuve pour laisser place à un aménagement plus contemporain tourné vers les loisirs urbains et pour redonner au centre-ville une attractivité touristique et commerciale. Sera-ce suffisant ? L’avenir nous le dira, comme il nous dira comment la République incarnée par la place aura surmonté les épreuves des temps présents que ce numéro aborde avec les combats à mener d’une part contre l’antisémitisme, d’autre part pour sauver la planète.
 

Sabine Schepens               Bruno Malthet
rédactrice en chef             président de l’association

 

Le Japon dans les fonds patrimoniaux de la bibliothèque Le cycle d’animation consacré au Japon à Châlons début 2019 a permis de constater la richesse des collections patrimoniales de la bibliothèque sur le sujet et d’exposer notamment des atlas anciens et des récits de voyage au Japon.
Georges Bourgeois (1877-1938) Médecin militaire, donateur de la bibliothèque et du musée de Châlons, Georges Bourgeois veilla, avec sa femme, à entretenir la mémoire de son père.
Léon Bourgeois, peintre Un article, publié en 1896 dans Le Figaro et reproduit dans le n° 15 du Petit Catalaunien Illustré (printemps 1996), nous avait fait découvrir les talents de sculpteur de Léon Bourgeois... Mais qui connaît les talents picturaux du sculpteur Léon Bourgeois ?
Le souvenir de Léon Bourgeois à l’épreuve du temps Dès le lendemain de la mort de Léon Bourgeois, survenue le 29 septembre 1925, ses amis, qui lui portaient une infinie affection, et tous ceux qui admiraient son immense stature d’homme d’État reconnue internationalement, mettent tout en œuvre pour perpétuer son souvenir. Un siècle plus tard, Le Petit Catalaunien Illustré analyse comment, à Châlons, ce souvenir a résisté à l’épreuve du temps.
Regard d’un critique d’art sur le monument Léon Bourgeois Henri Bernard, ami de Léon Bourgeois, critique d’art et un des éditorialistes de L’Union Républicaine entre les deux guerres, a livré aux lecteurs de ce journal l’impression qu’il a ressentie lors de l’inauguration le 28 mai 1933 du monument Léon Bourgeois.
La stèle funéraire de Léon Bourgeois Située au Cimetière de l’Ouest, la tombe de Léon Bourgeois est à l’abandon depuis des décennies et justifierait une restauration.
Vers un « Hôpital Léon Bourgeois » ? Notre dernier numéro faisait état de la proposition du président du Souvenir français de donner le nom de Léon Bourgeois à l’hôpital de Châlons. Depuis, cette idée a fait son chemin.
L’enracinement électoral de Léon Bourgeois Peu d’hommes politiques ont eu auprès de leurs électeurs la popularité de Léon Bourgeois. En témoignent les résultats de sa première élection, face au général Boulanger lors de l’élection législative partielle du 26 février 1888, et de sa dernière élection sénatoriale en 1920 où sa popularité a tiré vers le haut les scores de ses amis politiques, MM. Vallé et Montfeuillart.
Des bombardements non recensés ... mais localisés ! Le numéro hors série consacré à «La Grande Guerre à Châlons et ses environs» contient, page 327, un court article illustrant trois cartes postales et intitulé « Des bombardements non recensés ». Arnaud Dubois1 les a datés ou localisés et il nous fait partager sa découverte.
Cugnot : d’où vient ce nom ? La rue du Cugnot porte-t-elle le nom d’un docteur et, si oui, qu’a-t-il fait de suffisamment mémorable pour que son patronyme soit attribué par certains à une rue de la ville de Châlons ?
Le Queu-Gneu A la Noël, il est de coutume et d’obligation charmantes pour les parrains et marraines d’offrir à leurs filleuls et filleules, une brioche...
La recette du queugneux Le Queu-Gneu s’est perpétué chez Philippe Chaumeille, boulanger châlonnais...
Notre-Dame-en-Vaux : bientôt une ruine sublimée dans un bel écrin ? La municipalité projette d’aménager les abords de l’église Notre-Dame-en-Vaux pour sublimer ce joyau dans un écrin dont, en dehors de son coût, on ne sait pas grand-chose. La restauration de l’édifice, que la pollution ruine inexorablement depuis plus de 50 ans, n’est toutefois pas à l’ordre du jour.
« Les gaz d’échappement : cette lèpre qui ronge les pierres de Notre-Dame-en-Vaux » « On peut difficilement croire qu’en circulant chaque jour en voiture, rue de Vaux ou quai Perrier, on abîme Notre-Dame. Et pourtant c’est vrai...
Comment « sublimer Notre-Dame » sans la restaurer « La collégiale Notre-Dame-en-Vaux, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, est sans conteste le joyau de notre ville. […] Elle est malheureusement trop peu mise en valeur...
Qui s’y frotte… Suite au « tacle appuyé » dont elle a fait l’objet lors du Conseil municipal du 31 janvier dernier, auquel elle ne participait pas, l’association Nouvelle Catalaunie se devait de réagir. Ce tacle était en effet la énième attaque dirigée contre elle en conseil municipal et dans d’autres aréopages. Elle a en conséquence fait valoir son droit de réponse et apporté des précisions utiles dont l’Union s’est fait l’écho le 8 février dernier.
A quoi sert l’Architecte des Bâtiments de France ? La question mérite d’être posée lorsque l’on voit la banalité urbanistique à laquelle aboutissent ses prescriptions...
Conseil de développement L’assemblée plénière de mise en place du nouveau Conseil de développement (Codev) s’est tenue le 8 février dernier...
Que retenir du « Grand débat » ? Plusieurs membres communs aux associations Nouvelle Catalaunie et Châlons Initiatives 21 ont participé aux réunions publiques organisées à Châlons dans le cadre du « Grand Débat » voulu par le Président de la République pour tenter de répondre au mouvement des gilets jaunes.
La nouvelle place de la République En mai 2019, la place de la République aura un nouveau visage. Voulue plus belle et spacieuse, elle sera modulable afin de pouvoir s’animer et être attractive. Le Petit Catalaunien Illustré est allé consulter le dossier.
Pesticides : La honte ! Tandis que 40 000 jeunes manifestent pour le climat le 15 mars 2019, l’Assemblée nationale cède au lobby des pesticides. La honte !
Plan écophyto : Constat d’échec Les écosystèmes se meurent et pourtant le recours aux pesticides continue de progresser.
Une réponse incomplète La route solaire implantée rue Thiers à Châlons a fait l’objet d’un dossier dans le n° 105 du Petit Catalaunien Illustré (hiver 2018-2019). Nous publions et analysons la réponse reçue.
Comment combattre l’antisémitisme ? L’antisémitisme est redevenu d’actualité en février dernier du fait d’individus qui ont la mémoire courte, qui ont oublié ce que l’histoire nous enseigne, qui cultivent l’antisémitisme, profanent les lieux de mémoire, taguent des croix gammées sur le portrait de Simone Veil, sont assez lâches pour s’en prendre aux morts...

A lire

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
© 2019 Association Nouvelle Catalaunie
Tous droits de reproduction et de représentation réservés