Le Petit Catalaunien Illustré


Ce numéro fait l’objet d’un tirage limité. Il est disponible au prix de 3,00 € dans nos points de vente habituels et sur abonnement.

Pour vous abonner ou commander d'anciens numéros, rendez-vous sur notre boutique virtuelle

voir aussi nos pages de présentation des n°55, 54, 53, 52, 51, 50, 49, 48, 47, 46, 45, 44, 43, 42, 41, 40, 39, 38, 37, 31 à 36, 23 à 30, 15 à 22, 7 à 14, 000 à 6

 Au sommaire du n° 56

L'éditorial : Déjà 15 ans !

 
Culture
Le mau mélé de Lou Paté
Une femme victime de la guerre des noms de rue
Louis Bablot, un médecin au service de la Révolution
Le camp de Châlons
Souvenirs de guerre de Charles Dauthelle, un Châlonnais de la classe 1918
100 000 ans sous les rails
Les Alsaciens-Lorrains de Châlons : Emile Schmit et Victor Granthille

L’inconnue du Grand Bazar

Société

Les droits de l’Homme à la foire exposition
patrimoine : attentes et propositions de Nouvelle Catalaunie et des Augustins
Un enterrement de première classe
Des caves qui prennent l’eau
Menaces sur l’abbaye de Toussaints
environnement : tant va la sonde à l’eau
A lire/ des nouvelles des associations



 

 
L'éditorial
de Sabine Schepens, rédactrice en chef

Déjà 15 ans !

Le journal officiel publiait le 13 novembre 1991 l’acte de naissance de l’association Nouvelle Catalaunie. Depuis 15 ans, elle édite chaque trimestre Le Petit Catalaunien Illustré toujours attendu avec impatience par ses adhérents et ses abonnés. Pour son quinzième anniversaire, l’association n’est pas en pleine crise d’adolescence, même si elle se lance dans l’inconnue, celle du grand bazar. Elle publie en effet sous ce titre son quatrième livre, dont l’auteur n’est autre que son président. C’estle premier roman 100 % châlonnais. Ou plutôt, si l’on veut bien suivre sa terminologie, chaalonnais. L’équipe rédactionnelle du Petit Catalaunien Illustré l’a lu en avant-première et a en sélectionné des extraits.

Si l’événement est d’importance, Le Petit Catalaunien Illustré n’en a pas oublié pour autant de développer ses sujets habituels. Ainsi, ses pages culturelles nous invitent à découvrir le singulier destin châlonnais d’une ardente révolutionnaire, Théroigne de Méricourt, et d’un médecin tout aussi révolutionnaire, Louis Bablot. Le son du canon de 1789 à peine dissipé, ce sont ceux du camp de Châlons, dont on fête les 150 ans cet automne, qui résonne jusque dans les tranchées de la Première guerre mondiale et dans les souvenirs d’un Châlonnais de la classe 1918, Charles Dauthelle.

Cette guerre-là mit un terme à l’annexion en 1870 de l’Alsace-Lorraine qui conduisit des Lorrains à s’expatrier à Châlons, tels les Granthille, qui y déménagèrent leur manufacture de papiers-peints, et Emile Schmit, un pharmacien qui se lança dans des fouilles archéologiques et offrit ses collections au Musée actuellement visible à la Bibliothèque municipale. Le Musée, quant à lui, expose d’autres fouilles, celles réalisées sur le tracé de la ligne à grande vitesse est-européenne.

Cet été, la 60ème foire exposition de Châlons a reçu un grand bonhomme, Michel Tubiana, le président d’honneur de la Ligue des Droits de l’Homme. Le Petit Catalaunien Illustré est allé l’écouter, ainsi que les autres orateurs venus délivrer leur message contre le racisme, la xénophobie, les discriminations et l’enrôlement d’enfants soldats.

Le patrimoine et l’environnement tiennent une place à part dans ce numéro où l’association Nouvelle Catalaunie se fait actrice de leur défense avec d’autres associations. Ainsi a-t-elle porté avec l’association des Augustins une contribution citoyenne visant à améliorer le plan local d’urbanisme. Avec Fagnières Qualité de Vie, elle s’est intéressée au tri sélectif des biodéchets et a sondé les Catalauniens qui, manifestement, ne sont vraiment pas contents. Comme Nouvelle Catalaunie, au demeurant. Les sujets ne manquent pas, il est vrai, avec les caves médiévales du CHV qui prennent l’eau et l’ancienne abbaye de Toussaints menacée par un projet immobilier.

Mais bon : malgré la gravité de ces dossiers, pour lesquels vous pouvez compter sur la détermination de l’association, nous ne gâcherons pas notre plaisir, celui de partager avec vous nos quinze ans au service de la Catalaunie. Car celle-ci, n’en déplaise à Maître Gudulle, un des personnages de L’inconnue du grand bazar, existe bel et bien. Mais l’inconnue, quant à elle, qui est-elle vraiment ? A qui a-t-elle emprunté ses traits ? Un mystère que je vous laisse le soin de percer.
 

.
. Retour au sommaire

Le Mau mêlé catalaunien de Lou Paté

Retrouvez les mots qui suivent dans notre Mau mêlé. Avec les 6 lettres restantes, vous aurez un qualificatif peu glorieux donné à Charles Delacroix par Talleyrand.

Chauvin
Cité
Citoyen
Claire
Cocu
Consulat
Danton
De Contaut
De Gouge
DeMéricourt
Delacroix
Fiel
Honneur
Lacombe
Loi
Maire
Mignon
Olympe
Talleyrand
Théroigne
Tribune


 
Une femme victime de la guerre des noms de rue

Grande figure de la cause des femmes durant la Révolution française, l’ardennaise Théroigne de Méricourt a dû céder sa plaque de rue au marnais Charles Delacroix. Le Petit Catalaunien Illustré a mené son enquête pour comprendre les dessous de cette affaire qui secoua le conseil municipal de Châlons.
 
Louis Bablot
un médecin au service de la Révolution


Médecin et franc-maçon, Louis Bablot met sa plume au service de la Révolution en créant un journal patriote à Châlons où il exerce son art. Il meurt à 48 ans d’une maldie infectieuse dont il soignait ses compatriotes.

Louis Bablot (1754-1802) Portrait conservé à la Bibliothèque Municipale à vocation régionale de Châlons-en-Champagne

Les 150 ans du camp de Châlons

A l’occasion de ses 150 ans, le camp de Châlons s’exposait à la 60 ème foire exposition puis dans le hall de l’Hôtel de Ville. Le mois de novembre 2006 ouvrira une série de 3 volets de manifestations célébrant le 150ème anniversaire de sa création autour du thème de la tradition de la fête impériale.

Les zouaves de la garde impériale en 1857

Souvenirs de guerre
de Charles Dauthelle, un Châlonnais de la Classe 1918


J’ai bien connu Charles Dauthelle dans les années 1980 alors qu’il était un alerte et solide vieillard avec lequel il était agréable de converser. Ma première rencontre avec cet excellent homme, dont je garde un très bon souvenir, eut lieu alors que je lui apportais au nom de la municipalité un petit colis à l’occasion du soixantième anniversaire de l’Armistice.

Charles Dauthelle en 1918


Le général Gouraud au camp de Châlons, 1916

Soldats manoeuvrant au camp de Châlons.

Cent mille ans sous les rails
Archéologie de la ligne à grande vitesse est-européenne

Le musée des Beaux-Arts et d’Archéologie de Châlons-en-Champagne présente jusqu’au 3 décembre 2006, l’exposition “ Cent mille ans sous les rails – Archéologie de la Ligne à Grande Vitesse Est européenne ”. Consacrée aux résultats des fouilles archéologiques préventives du chantier de la Ligne à Grande Vitesse Est européenne, cette exposition illustre les apports de la recherche à la connaissance de l’histoire des territoires et de l’évolution des paysages de la France.
Les Alsaciens-Lorrains de Châlons

Coïncidence ? Tandis que la Bibliothèque Municipale rend hommage à Emile Schmit, un Alsacien-Lorrain devenu Châlonnais d’adoption au lendemain de la défaite de Sedan, les Archives Départementales de la Marne en font de même avec un de ses compatriotes, Victor Granthille, qui décida, à la même époque, de transférer de Metz à Châlons sa manufacture de papiers-peints.

Emile Schmit

L’inconnue du grand bazar

Le titre et la photo illustrant ce premier roman 100% châlonnais évoquera sans doute bien des souvenirs à plus d’un lecteur. Publié par les éditions du Petit Catalaunien Illustré, il sortira le 15 novembre 2006 et fait l’objet d’une souscription jusqu’à cette date.

Voir notre page spéciale en suivant ce lien

Bruno Malthet

Toute la misère du monde

Lors de la 60ème foire exposition, l’intervention de Michel Tubiana, Président d’honneur de la Ligue des Droits de l’Homme, a donné lieu à un débat très animé autour de l’actualité de l’été dominée par les expulsions des sans-papiers du squat de Cachan.
 

 Michel Tubiana, président d’honneur de la LDH, a rappelé lors de la 60ème foire exposition le rejet de la Ligue des Droits de l’Homme de toute discrimination.

La LDH a organisé sur son stand une votation citoyenne invitant les Châlonnais à se prononcer par oui ou par non sur le droit de vote de tous les résidents aux élections locales. 97,3 % des suffrages exprimés se sont prononcés pour.
Attentes et propositions
des associations Nouvelle Catalaunie et des Augustins

Lors de leur assemblée générale commune, les associations Nouvelle Catalaunie et des Augustins ont adopté une contribution citoyenne au projet de Plan local d’urbanisme de Châlons-en-Champagne élaborée dans le cadre de l’enquête publique préalable à l’adoption de ce projet par le conseil municipal.

Un enterrement de première classe
Le conseil municipal du 7 juillet 2006 a adopté le Plan local d’urbanisme. Ce faisant, il a enterré toute idée de protéger le patrimoine avant au moins 2008. Il a en effet écarté les propositions des associations Nouvelle Catalaunie et des Augustins. Celles-ci avaient été partiellement reprises par le groupe de la Gauche plurielle, le seul groupe municipal à avoir accepté de confronter ses propositions avec celles des associations de défense du patrimoine.

Des caves qui prennent l’eau…

Très mal restaurées, les caves médiévales du CHV
sont menacées à court terme.
 

Malgré les engagements écrits pris par la Ville et les nombreuses demandes formulées par l’Association Nouvelle Catalaunie, celle-ci n’a toujours pas été invitée à effectuer une visite technique des caves médiévales du CHV. A défaut, certains de ses membres dirigeants se sont joints aux visites guidées de l’Office de Tourisme pour comprendre pourquoi la ville restait sourde aux demandes de l’association...
 

Menaces sur l’abbaye de Toussaints

Fortement délabrée, l’ancienne abbaye de Toussaints devrait être revendue à un promoteur privé qui envisage d’y réaliser 50 appartements et 30 chambres d’étudiants. Un tel projet est inacceptable pour l’Association Nouvelle Catalaunie qui a proposé de transférer le Musée de Châlons dans les locaux de l’ancienne abbaye après restauration.
Tant va la sonde à l’eau…

En lançant en juin dernier leur sondage sur le nouveau tri sélectif, les associations Fagnières Qualité de Vie et Nouvelle Catalaunie ne s’attendaient pas à ce qu’il fasse autant réagir les élus et les habitants de la Communauté d’Agglomération de Châlons.

Seulement 17,71 % des sondés sont satisfaits de la collecte des biodéchets. Quant aux autres, ils n’ont pas tous un chien coopérant !

Une réponse pour rien !

Dans le numéro 54 du Petit Catalaunien Illustré, l’Association Nouvelle Catalaunie s’est associée à la campagne du collectif “ Agir pour l’environnement ” et a invité la CAC à en faire de même. La réponse qu’elle a reçue est en dessous de ses attentes.
Vous avez dit sondage ?

L’Association Nouvelle Catalaunie a interrogé par courriel un panel de son carnet d’adresses sur le sondage réalisé en août 2006 par la CAC auprès de «trois foyers par rue ”. Nous publions les réponses les plus significatives.
Devenez parrain ou marraine d’un enfant de Bobo-Dioulasso, ville jumelle de Châlons au Burkina Faso, vous lui permettrez d’accéder à l’Education et à un meilleur avenir.
De très nombreux enfants de Bobo ne peuvent pas aller à l’école parce que leurs parents sont trop pauvres pour financer le coût de leur scolarité, parce qu’orphelins, ils doivent d’abord lutter chaque jour pour leur survie. Etre parrain ou marraine solidaire d’un enfant bobolais, c’est lui apporter un soutien global pour qu’il grandisse en allant à l’école, en étant mieux nourri et mieux soigné. Votre contribution : 120 euros par an (versement possible en plusieurs fois).
Information auprès du Comité de Jumelage Châlons/Bobo
Opération parrainage chez Mme Mathy
83 bd Kennedy
51000 Châlons-en-Champagne
tel : 06 83 50 13 82
mél : parrainage.bobo@wanadoo.fr

Charte de qualité des prestataires de services « Champagne Centrale Services »
Les prestataires de services de la Marne rassemblés au sein de cette association sont animés par une volonté permanente de poursuivre une démarche de qualité totale. Leur recherche systématique d’amélioration a pour objectif d’apporter la valeur ajoutée nécessaire et utile aux projets de leurs clients. Cette volonté les a conduit à établir une charte de qualité commune les engageant sur une capacité de service irréprochable. Lors de sa dernière assemblée générale, l’association, s’appuyant sur le professionnalisme de ses membres, s’est lancée un défi : organiser à Châlons en 2007 le premier salon régional des prestataires de services en direction des donneurs d’ordre.
Information : Champagne Centrale Services, CCI BP 533 51000 Châlons-en-Champagne
www.champagne-centrale-services.com
L’atelier vocal de Ludovic

La Bibliothèque municipale Georges Pompidou présente un cycle de conférences interactives de Ludovic Pasté offrant un petit voyage initiatique à travers l’art lyrique. Découvrez-y tout ce que vous avez toujours voulu connaître du chant sans jamais oser le demander. Prochaines conférences les 12 décembre 2006 et 6 février 2007 à 18 h 30. Entrée gratuite. Auditorium – 68 rue Léon Bourgeois – Châlons-en-Champagne.

 

 

 RETOUR AU DEBUT DE PAGE

© 2009 Association Nouvelle Catalaunie
Tous droits de reproduction et de représentation réservés