Le Petit Catalaunien Illustré


Ce numéro fait l’objet d’un tirage limité. Il est disponible au prix de 3,00 € dans nos points de vente habituels et sur abonnement.

Pour vous abonner ou commander d'anciens numéros, rendez-vous sur notre boutique virtuelle

voir aussi nos pages de présentation des n°56, 55, 54, 53, 52, 51, 50, 49, 48, 47, 46, 45, 44, 43, 42, 41, 40, 39, 38, 37, 31 à 36, 23 à 30, 15 à 22, 7 à 14, 000 à 6

 Au sommaire du n° 57
L'éditorial :
Châlons, ville d'art et d'histoire
 
Culture
Le Mau mélé de Lou Paté
Roger Canard : un Châlonnais corps et âme
C’était M. Châlons-en-Champagne
Une rencontre signifiante
Chapeau ! Bien cher Monsieur...
Une grande figure de la gauche châlonnaise
Un homme de convictions
Merci Roger Canard
Il a bonne mine !
De la chapelle à l’église Sainte-Pudentienne
A lire

Société
A dossiers ouverts
Polémiques et efficacités
Abbaye de Toussaint : on nous répond
Une visite impromptue
les engagements de la Ville
ventilation des caves
Restauration des caves médiévales
Les 15 ans du Petit Catalaunien Illustré
Qui se cache derrière l’inconnue ?
Cabu : 60 ans de dessins
Sortie en hélicoptimbre
Odon, écritures célestes
Des mensonges radioactifs
De bonnes idées pour sauver le climat
Des résultats passés au tri sélectif
Un arrêt bien sibyllin

 
L'éditorial
de Sabine Schepens, rédactrice en chef

Châlons, ville d’art et d’histoire

Roger Canard était bien un Châlonnais corps et âme. Les témoignages que nous avons recueillis le confirment en lui rendant un hommage mérité. Mais incomplet. L’Association Nouvelle Catalaunie a en effet écrit au Député-Maire de Châlons-en-Champagne afin qu’une voie ou un lieu de la Ville porte prochainement son nom. Une demande assortie d’une suggestion : choisir l’opportunité du 10ème anniversaire du décret du 27

décembre 1997 consacrant le retour définitif au toponyme historique. Et une proposition d’emplacement : le marché couvert dont il est à l’origine de l’inscription à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques.

Connaissez-vous l’histoire de la chapelle Sainte-Pudentienne que notre action l’an dernier a sauvé de la démolition ? Sylvain Mikus nous la raconte et l’agrémente d’une intéressante iconographie. Autre lieu que notre action a sauvé d’une destruction programmée : les caves médiévales. La visite que nous en fîmes m’a consternée. Elle n’a pas été du goût de tout le monde, mais qu’importe. La manière dont les caves ont été restaurées est scandaleuse, comme le démontre bien le reportage que nous réalisâmes à l’occasion.

Mais, manifestement, le Ministre de la Culture n’en savait rien lorsqu’il retint la candidature de Châlons-en-Champagne au label “ ville d’art et d’histoire ”. Un label qui nous satisfait, bien évidemment. Certes, la contrepartie prévue, à savoir un engagement de la Ville à valoriser son patrimoine, est un peu décevante quant à son contenu. Cette valorisation ne repose pas en effet, aussi curieusement que cela puisse paraître, sur un programme de restauration, mais sur un renforcement des outils existant de promotion auprès de tous les publics. Enfin : soyons optimistes ! A force d’agiter le cocotier, et avec l’arrivée annoncée en 2008 de la zone de protection du patrimoine architectural, urbain et paysager, l’intendance finira bien par suivre !…

Le 13 novembre dernier, nous fêtions ensemble le 15ème anniversaire du Petit Catalaunien Illustré en même temps que Bruno Malthet présentait son roman, L’inconnue du grand bazar, qui, paraît-il, dérange un peu… beaucoup. Comme dérangea, en son temps, le livre Ouvrez le massacre illustré par Cabu dont on peut voir actuellement une superbe exposition à la bibliothèque.

L’environnement a bien entendu toute sa place dans ce numéro avec deux dossiers. Il y a tout d’abord celui des mensonges radioactifs qui entourent Soulaines, un joli petit village aubois. Certes, ce n’est pas à notre porte, mais est-ce une raison pour ne pas se sentir concerné ? Et il y a de nouveau celui du tri sélectif qui touche d’abord les informations concernant le sondage réalisé par la communauté d’agglomération.

Ce numéro était bouclé lorsque nous avons eu connaissance la rumeur que la Cour administrative d’appel de Nancy était sur le point de rendre son arrêt dans l’affaire M° Kanter. C’est chose faite. Notre analyse fait l’objet d’un supplément joint à ce numéro.

Bonne lecture et excellente année à toutes et à tous.
 

.
. Retour au sommaire

Le Mau mêlé catalaunien de Lou Paté

Retrouvez les mots qui suivent dans notre Mau mêlé. Avec les 7 lettres restantes, vous pourrez qualifier le plus simple & le plus ancien des ordres d’architecture


Arc
Arcature
Architrave
Brique
Cave
Chapiteau
 
Chaux
Clé
Colonne
Craie
Frise
Fût
 
Moellons
Moisissure
Nervurée
Ogive
Pilastre
Piliers
 
Plein-cintre
Récurage
Savonnières
Socle
Soubassement
Voûte
Roger Canard :
un Châlonnais corps et âme
Initiateur du retour au toponyme historique de Châlons-en-Champagne, humaniste politiquement engagé à gauche, Roger Canard épousa la cause de la Catalaunie soixante années durant. Nous reproduisons ci-après une série d’hommages et témoignages permettant de mieux cerner cette personnalité hors du commun.
C’était M. Châlons-en-Champagne par Fabrice Minuel, article publié dans L’Union du 11 novembre 2006.
Une rencontre signifiante par Danièle Jactat
Chapeau ! par Olivier Richard
Bien Cher Monsieur... par Jean-Paul Barbier
Une grande figure de la gauche châlonnaise par Bernard Barberousse
Un homme de convictions par Bruno Malthet
Merci Roger Canard par Jean-Pierre Ravaux
Il a bonne mine !

Roger Canard fut, de 1977 à 1995, adjoint au maire de Châlons et, en tant que tel, au service de ses concitoyens. Ce qui, parfois, ne manqua pas de sel, comme en témoigne la nouvelle que cette charge lui inspira.


"Trop tard ! Je l’ai vue trop tard ! Impossible maintenant de l’éviter. La vieille dame s’avance vers moi, toute souriante, trottant menue, la main tendue.

“ Comment allez vous, Monsieur le Maire - adjoint. Je suis ravie de vous rencontrer ”. “ Moi de même chère Madame... ” J’enlève avec grâce mon feutre. Pardon : mon Borsalino...


cliquez sur l'image pour l'agrandir

...“ Mais, Madame, vous avez très bonne mine, oui, vraiment très très bonne mine ”.

“ Ah, j’ai bonne mine ! se met à glapir la vieille devenue soudain furieuse, ah, j’ai bonne mine! ”. Et elle se retourne brusquement, avance de quelques pas, se baisse et, soulevant brusquement sa jupe, me montre son postérieur en hurlant : “ Et celui là, il a bonne mine? Dites le donc, qu’il a bonne mine... ”.
 
   
De la chapelle à l’église Sainte-Pudentienne
L’église Sainte-Pudentienne, qui pointe sa flèche rue de Fagnières vers le ciel de la Rive-Gauche de Châlons, a succédé à la chapelle du même nom subsistant rue Jules Lobet. Sylvain Mikus nous en raconte l’histoire.

Vue intérieure de la chapelle, vers 1900. On voit, à gauche, le bas-côté et la tribune ajoutés en 1881 (arch. diocésaines, cliché anonyme).


La nouvelle église en cours de construction. Ce cliché montre bien l’ossature de la voûte, en ciment armé. La présence des ouvriers, posant sur un frêle échafaudage, confère à cette photographie un caractère spectaculaire (arch. diocésaines, cliché anonyme).

La nouvelle église consacrée : image pieuse, collection privée.

Le projet de construction de l’église Sainte-Pudentienne (état 1926) (Journal de la Marne). On notera que le clocher prévu était très différent de celui réalisé.

A dossiers ouverts
L’Association Nouvelle Catalaunie a rencontré le 6 novembre dernier M. Ducastelle, Architecte des bâtiments de France (ABF) sur divers dossiers patrimoniaux de Châlons.

Abbaye de Toussaints
Haute-Mère Dieu
Chapelle sainte-Pudentienne
Caves médiévales
ZPPAUP
 

la façade de la Haute-Mère-Dieu, aujourd’hui en ruine, doit être conservée

Polémiques et efficacité

La visite des caves médiévales par l’association Nouvelle Catalaunie et sa médiatisation a suscité quelques remous au Conseil municipal et à l’Office de Tourisme. Au delà des polémiques, l’association Nouvelle Catalaunie suggère à ce dernier de conjuguer leurs actions en faveur du patrimoine.
Abbaye de Toussaint : on nous répond

Suite à nos interventions relatives à l’abbaye de Toussaint (cf n° 56), nous avons reçu des réponses non satisfaisantes du président du Conseil Général de la Marne et du Député-Maire de Châlons.
 
Une visite impromptue

Les caves médiévales seraient-elles le serpent de mer du patrimoine châlonnais, un serpent si long qu’on ne sait au juste quand on en verra le bout ? On finirait par le croire et, si ce n’était déjà fait, par en écrire tout un roman ! La visite impromptue réalisée par l’association Nouvelle Catalaunie permet de mieux comprendre pourquoi.

une rustine de béton obstruant fort inélégamment un dommage causé à la voûte par les travaux du CHV.

un emplâtre dont l’humidité des caves a fini par avoir raison, offrant ainsi à la vue et la plaie subie par la voûte et la piètre imitation des moellons de craie dégradés lors des travaux.

Les quinze ans du Petit Catalaunien Illustré

Le quinzième anniversaire de l’association Nouvelle Catalaunie a été l’occasion d’une rétrospective des projets qu’elle a portés et de la présentation d’un hors-série ainsi que de L’inconnue du grand bazar.
 
Qui se cache derrière L’inconnue du grand bazar ?

Depuis l’annonce de la sortie de L’inconnue du grand bazar, le tout Châlons bruisse autour des personnages de ce roman qui se cacheraient derrière.


cliquez sur l'image pour l'agrandir

Le blog de Memoria
De nombreux lecteurs de l’inconnue du grand bazar, intrigués et intéressés par Memoria, aimeraient mieux la connaître.

C’est facile, elle leur donne rendez-vous sur son blog.

Ils pourront lire ses textes, y répondre, lui poser toutes les questions qu’ils voudront, imaginer la suite du roman, échanger entre eux sur tous les sujets concernant la Catalaunie.

Adresse du blog 

http://catalaunie.uniterre.com
Cabu : 60 ans de dessins

La bibliothèque Pompidou de Châlons-en-Champagne présente jusqu’au 24 février 2007 une exposition consacrée à “ Cabu : 60 ans de dessins ”. Une exposition à visiter absolument.
Sortie en hélicoptimbre
En février prochain le timbre célébrant l’invention de l’hélicoptère par le châlonnais Etienne Oehmichen sera émis. A cette occasion, un bureau de poste temporaire se tiendra dans le lycée Oehmichen – tout un symbole ! - de Châlons les 17 et 18 février pour une mise en vente anticipée.

n° 7 en 1937. Destiné à recevoir un ballon allongé gonflé d’air, cet appareil comporte 2 hélices sustentatrices de 3,20 m seulement de diamètre et des hélices secondaires d’équilibre.

Odon, écritures célestes
Du 20 janvier au 20 mai 2007, le Musée des Beaux-Arts et d’Archéologie consacre à Odon une exposition.
Des mensonges radioactifs
Les autorités ont menti et continuent de mentir : toutes les garanties de sécurité que les habitants de Soulaines étaient en droit d’attendre ne sont pas respectées.

Contacts :
Pour en savoir plus : www.burestop.org
CEDRA - Collectif contre l’enfouissement des déchets radioactifs / Haute-Marne
BP 17 - 52101 SAINT DIZIER Cedex
Tel-rep-fax : 03 25 04 91 41 / 06 66 95 97 77 / 06 81 31 17 36
CRIIRAD (Bruno CHAREYRON, ingénieur en physique nucléaire, responsable de l’étude) : 04 75 41 82 50

De bonnes idées pour sauver le climat au quotidien

En France, la moitié du C02 rejeté dans l’atmosphère provient de nos usages privés de l’énergie. Chaque ménage émet 15,5 tonnes de C02 par an ! Voici quelques solutions pour diminuer nos émissions.

Consommation
Pour en savoir plus : http://alliancepec.free.fr/Webamap/indexi.php

Transports
Pour en savoir plus : www.covoiturage-france.fr
Chauffage
Pour en savoir plus : www.ademe.fr et www.flammeverte.com

Eau chaude et électricité
Pour en savoir plus : www.enercoop.fr www.la-maison-ecologique.com
Espace info énergie : 0 810 06 00 50

Sources : Greenpeace, magazine, dec 2006/janv 2007
Des résultats passés au tri sélectif
Les réponses du sondage réalisé par la communauté d’agglomération sur le tri sélectif sont-elles classées “ confidentielles ” ? A leur place, les associations Nouvelle Catalaunie et Fagnières Qualité de Vie ont reçu un rapport d’enquête édulcoré qu’il faut savoir lire entre les lignes.
 
collectes des biodéchets des restaurateurs...

Et les associations ?

cette redevance, calculée sur la quantité de déchets collectés chaque semaine, sera applicable au 1er janvier 2007 aux associations...
Un arrêt fort sibyllin

Dans un arrêt du 11 janvier 2007, la Cour Administrative d’appel de Nancy nous donne juridiquement tort dans l’appel que nous avions formé dans l’affaire nous opposant à la Ville de Châlons sur le permis de construire délivré à Maître Kanter.  notre analyse de cet arrêt fort sibyllin.
Un grand perdant : le patrimoine

Le plus regrettable, dans cette affaire, est non pas tant que la Cour nous ait donné juridiquement tort, bien que notre cause fut juste, mais que le grand perdant soit, en définitive, le patrimoine.


cliquez sur l'image pour l'agrandir

 

 

 RETOUR AU DEBUT DE PAGE

© 2009 Association Nouvelle Catalaunie
Tous droits de reproduction et de représentation réservés