Retrouvez sur ces pages toutes les notices des livres mentionnés dans la rubrique "A lire" du Petit Catalaunien Illustré.

Venez découvrir la Catalaunie
son histoire bimillénaireles Châlonnais célèbresson patrimoine

à lire sur la Catalaunie

Les notices sur :

Les notices publiées en :

Le patrimoine

la culture

1999 - 2000 2001 - 2002 2003 - 2004 2005 - 2006

l'histoire

découverte

2007 - 2008-2009

2010-2011 2012-2013 2014-2015

2016 - 2017

Les livres publiés par les éditions du Petit Catalaunien Illustré

 

 

 Histoires de Catalaunie de Roger Canard depuis ce petit matin du IIIème siècle où il fait revivre le circitor Furius Antoninus jusqu’à cette fin de XXème siècle où il ouvre une bien étrange fenêtre, Roger canard livre 17 siècles de l’histoire de Châlons et de ses monuments. Hors série du Petit Catalaunien Illustré, décembre 2001, 52 pages, 10 euros.

 
(extrait du Petit Catalaunien Illustré n° 37)

 Etranges pays
de Marne
de Frédéric Chef
"A lire ce recueil, on découvre que chaque ville est bizarre et toute campagne, mystérieuse. Les hommes qui les fréquentèrent jadis ne sont guère plus que des ombres... Vous les découvrirez au hasard des pages avec l’étrange sentiment de croiser des ombres entrées par effraction dans un monde que l’homme semble avoir fui. Monde sans homme, mais plein d’humanité". Extrait de la préface de Bruno Tessarech. Editions du Coq à l’Ane, novembre 2001, 192 pages, 20 euros.
(extrait du Petit Catalaunien Illustré n° 37)
 "Valmy a une histoire, celle de la bataille proprement dite. Mais aussi et surtout celle d’un mythe. Or, comment ce fait d’armes mineur est-il devenu un mythe fondateur de la république, de danton à Chevènement ? ...Cet ouvrage propose ainsi de retracer toute l’histoire de ce mythe jusqu’à nos jours. sans oublier d’analyser son évolution : en 1998, le ministre de la défense inaugure le moulin de valmy restauré ; en 1999 est créée une bière ‘‘valmy’’ !" Extrait de la jaquette. Editions Privat, septembre 2001, 160 pages, 12, 95 euros.(extrait du Petit Catalaunien Illustré n° 37)

Valmy, le mythe de la république, de Louis Bergès
 
 Un même lieu au vent de l’Histoire, de André Rouvier
 Poursuivant son projet de mettre en lumière l’histoire de son village, André Rouvier nous conduit sur le site du lycée agricole de Somme-Vesle. Cet ouvrage, réalisé à l’occasion du trentième anniversaire de ce lycée en juin 1998, commence avec la corvée royale qui permit de construire la future RN 3 de Paris à Metz et d’implanter le relais Pont de Somme-Vesle de la Poste aux Chevaux. Et se termine en ce 27 août 1944, le jour où l’ancien relais fut réduit en cendres. L’ouvrage est agréablement illustré par l’auteur. Réédition 2001, 52 pages, 10 euros.(extrait du Petit Catalaunien Illustré n° 37)

 La Marne
et ses élus

Annuaire des élus et des communes de la Marne publié par l’Union Amicale des Maires de la marne. édition 2001, 434 pages, 18 euros.
(extrait du Petit Catalaunien Illustré n° 37)

 

  Les Champs catalauniques
de Jean-Michel Epailly
L’an 451, dans les plaines de Champagne, une des plus formidables batailles de l’histoire de l’Europe va se dérouler. Les Champs Catalauniques : lyrique, ample, émouvant aussi, ce roman de Jean-Yves Epailly est de ceux qui laissent un frisson dans le coeur. Roman historique sans aucun doute, Les Champs Catalauniques raconte les faits à la lumière d’une érudition discrète. L’épisode qu’il relate s’inscrit dans un des contextes les plus violents de l’Histoire romaine. L’avenir de Rome dépend de deux héros, deux chefs de guerre exceptionnels et qui sont aussi deux grands hommes politiques : Attila et Aetius..Editions Aubéron, novembre 2001, 216 pages, 19 euros. (extrait du Petit Catalaunien Illustré n° 37)
La cuisine au Champagne, histoire et recettes d’hier et d’aujourd’hui
"Du XVIIIème siècle à ce jour la cuisine au vin de champagne se veut familiale ou gastronomique, de l’entrée au dessert. Invention, petits trucs, astuces, secrets, associations réusies et ‘‘tours de main de maîtres’’ sont ici rassemblés pour la première fois". Extrait de la jaquette. Editions du Coq à l’Ane, Novembre 2001, 192 pages, 29 euros.

de Lise Bésème-Pia et François Bonal
 
(extrait du Petit Catalaunien Illustré n° 37)
 La cathédrale Saint-Etienne de Châlons-en-Champagne

par Jean-Pierre Ravaux, conservateur des Musées de Châlons-en-Champagne.

(extrait du Petit Catalaunien Illustré n° 36)
La cathédrale de Châlons-en-Champagne construite pas à pas, offre néanmoins unité d’apparence parfaite. Elle conserve quelques parties de la cathédrale romane antérieure, comme la tour nord .ou la crypte, que le pape Eugène III inaugura en 1147. La nef, dont l’aspect est étonnamment homogène, fut pourtant achevée qu’en 1634, avec une façade de style classique.
 La cathédrale Saint-Étienne est un fort bel exemple de l’architecture gothique du XIIIème siècle. La lumière est omniprésente, grâce à la légèreté de l’ossature de pierre qui laisse s’ouvrir de larges verrières. Ainsi la cathédrale montre-t-elle encore aujourd’hui une riche parure de vitraux. Au-dessus du maître-autel se voient les trois verrières données en 1237 par Saint Louis. La rose du bras nord s’orne du plus rare ensemble à tonalité verte du XIIIème siècle, tandis que les collatéraux de la nef s’habillent de vitraux aux vifs coloris des XIIIème, XVIème et XIXème siècles. L’extraordinaire vitrail roman de La Rédemption, du XIIème siècle, se trouve dans le trésor, qui expose entre autres pièces précieuses des fonts baptismaux en pierre bleue de Tournai du XIIème siècle ainsi que des reliques de saint Bernard de Clairvaux. Centre des monuments nationaux / Monum, éditions du patrimoine, Paris, 2001 ; 10 euros (65,59 F)
 Châlons-en-Champagne et ses environs
par Raymond Nominé.
 
(extrait du Petit Catalaunien Illustré n° 36)
Que reste-t-il des jours que le temps déroule invariablement ? Peu de choses, si ce n’est des cartes postales et des photographies anciennes qui, conservées au fond d’un tiroir ou dans les recoins d’un grenier, réveillent de vieux souvenirs.
 Grâce à la passion de collectionneurs comme Raymond Nominé, ces documents retrouvent une nouvelle vie…
Véritable fil d’Ariane, la collection de l’auteur nous aide à remonter le temps qui nous échappe. Les nombreux sites et cours d’eau permettent de flâner longuement et quelquefois de découvrir des vues ou des histoires insolites en rapport avec la vie culturelle, économique et sociale.
L’aéronautique et le sport, ainsi que l’école des Arts et métiers tiennent également une place importante dans l’ouvrage.
Le moment est venu de partir à la recherche de ce passé pour le grand plaisir de tous les amoureux de Châlons et des environs... Editions Alan Sutton, 2001 ; 128 p ; 18,29 euros(120 F).
 Chroniques de trois Invasions de Somme Vesle village de la Champagne pouilleuse
de André Rouvier
(extrait du Petit Catalaunien Illustré n° 36)
Instituteur de Somme-Vesle en retraite, André Rouvier est intarissable sur son village et sa région. Il a recueilli la tradition orale et feuilleté les journaux locaux pour y recueillir les anecdotes, récits et témoignages sur les trois
 invasions que son village de Champagne a subi lors des trois conflits qui opposèrent la France à la Prusse puis à l’Allemagne. Le trait est vif, le style alerte. Des premiers occupants, qui rançonnèrent le village de 14 poules et 20 litres de vin, aux journées cruciales d’août 1944 qui virent la destruction de l’ancien relais de poste lors de la retraite de l’armée allemande, les histoires se succèdent les unes après les autres sans que l’on sente passer le temps. Parfois tragiques, parfois prêtant à sourire si le sujet n’était sérieux, elles sont une source précieuse pour tous ceux qui se passionnent pour l’histoire locale. André Rouvier, éditeur, 60 F.
 Vie de Nicolas Musart
de André Rouvier
 
(extrait du Petit Catalaunien Illustré n° 36)
En 1792, Nicolas Musart, curé de Somme-Vesle, refuse de prêter serment. Il lui faut donc prendre le chemin de l’exil s’il ne veut pas être appréhendé et conduit en Guyane. Le 5 septembre, avec deux autres prêtres réfractaires, il prend  la route pour
se rendre à Spire en Allemagne. Trois longues années d’exil vont s’ouvrir pour Nicolas Musart au cours desquelles une seule pensée va le soutenir : retrouver ses chers paroissiens et rétablir à Somme-Vesle le culte de la religion Catholique. Mais c’est la guillotine qu’il trouvera au terme de son exil, le 11 mars 1796 à Reims. Son corps repose aujourd’hui pour partie à Reims, pour partie à Somme-Vesle. Pour réaliser cette biographie, André Rouvier n’a négligé aucun détail sur sa vie et sa fin tragique afin de nous dresser un portrait plus que saississant d’un de ces nombreux prêtres réfractaires que la France ait connu. André Rouvier, éditeur, 60 F.
 Le curé de Catalaunian
de Alain Perret
(extrait du Petit Catalaunien Illustré n° 36)
Tous les ans, à la Saint Eloi, les responsables du Comité de la Confrérie de Châlons-en-Champagne publient lors de leur réunion un joyeux petit exposé rempli de beaux principes et de jolis projets. Celui de 2001, l’année de son bicentenaire, contient un adorable fabliau traduit
 avec l’essence et dans le jargon des métiers de la confrérie. L’histoire est empruntée à Alphonse Daudet. Elle est constituée de locutions, de termes, de matériaux ou de produits appartenant aux professions de l’automobile ou s’y rattachant, s’y mêlant qui son atelier, qui son voisin, dans des actions ou des situations purement imaginaires, leurs ressemblances avec la réalité ne sauraient être que fortuites. L’abbé Lepreux était curé de Catalaunian. Il aimait paternellement ses Catalauniais et il aurait souhaité pour eux une vidange. Le bon prêtre, si je ne ma buse, en avait le coeur meurtri et souvent il demandait à Dieu un tuyau, pour ramener au bercail, son troupeau dispersé. Dieu l’entendit... Confrérie Saint-Eloi, 2001, 60 F.


 Registre de délibérations du Conseil de Ville de Châlons-en-Champagne

(1417-1420), édité par Sylvette Guilbert.
Que la guerre franco-anglaise dite guerre de Cent Ans ait été accompagnée, à partir de 1410, d’un affrontement entre deux factions françaises, les Armagnacs et les Bourguignons, est connu de tous. Mais la façon dont cette lutte a été vécue dans les provinces reste dans l’ombre,
limitée le plus souvent à l’énumération des mauvais coups des soudards de tous bords. Or le plus ancien registre conservé des délibérations et conclusions du conseil de ville de Châlons montre et expose, sinon au jour le jour, du moins à un rythme bi-hebdomadaire de 1417 à 1421, comment la ville a dû prendre parti dans ce conflit dont les motifs lui sont pourtant étrangers, et ensuite, soutenir la cause bourguignonne. Ainsi est mis à la disposition du public châlonnais un pan de son patrimoine historique qui montre comment le conseil de ville naissant a fait face à la situation complexe qui l’a engendré et comment un organisme moderne s’est dégagé des structures féodales mal adaptées à la ville même si celles-ci y sont toujours représentées.
Collection des Sources anciennes de l’histoire de Châlons-en-Champagne ; Archives municipales de Châlons-en-Champagne ; 1er trim 2001 ; 342 p ; 150 F ; 22,87 E.
(extrait du Petit Catalaunien Illustré n° 34)
 
Mémoire de Champagne, tome I. Actes du deuxième mois médiéval.
Au Moyen Age, Troyes était la capitale d’un comté très puissant. Les comtes de Champagne ont su développer un grand centre de négoce sur la route qui reliait les Flandres à l’Italie. Ce carrefour économique a favorisé l’éclosion d’une intense vie culturelle qui a connu son apogée avec la Comtesse Marie et sa cour de trouvères. Sur cette terre de Champagne se développèrent la littérature et tous les arts, jusqu’à la Renaissance, période d’efflorescence du vitrail et de la statuaire flamboyante. Cette prodigieuse mémoire historique et la richesse artistique de la Champagne médiévale restent trop méconnues. C’est pour protéger et valoriser ce patrimoine que le Centre d’Études Médiévales de la Région Champagne-Ardenne a été créé.

II organise chaque année un mois d’animations très éclectiques sur le thème du Moyen Age regroupées sous l’appellation “ Mois Médiéval ”. Cette volonté de faire découvrir ou mieux connaître ces siècles prestigieux de notre histoire trouve désormais un prolongement éditorial au Mois Médiéval dans une collection intitulée “ Mémoire de Champagne ”. Dominique Guénot, éditeur. Janvier 2000 ; 216 p ; 214 p. 150FF; (22,87E).
(extrait du Petit Catalaunien Illustré n° 34)
 
Traces strates - archéologie en Champagne-Ardenne
de Alain Patrolin.
Ce livre s’adresse au grand public, au public tout court, à tous ceux qui sont curieux du passé proche ou lointain, curieux de l’histoire du terroir où ils sont enracinés où de celui qu’ils traversent un jour d’été sur le chemin des vacances. On ne trouvera donc pas dans ces pages un inventaire exhaustif de tous les sites et de toutes les découvertes archéologiques de la région.
 Ici, au contraire, on tente de raconter une histoire, sans prétention, et d’accompagner le lecteur dans un cheminement à travers les siècles, en replaçant les découvertes archéologiques régionales dans une perspective globale, à dimension humaine.Les fouilles les plus récentes, parfois encore en cours, sont systématiquement présentées et apportent à ce parcours l’attrait de l’actualité ; il faut remercier tous ceux qui ont accepté de confier des informations inédites pour faire de cet ouvrage le reflet vivant de la richesse et de la diversité du patrimoine archéologique de Champagne-Ardenne. Editions Castor & Pollux, fédération des sociétés archéologiques de Champagne-Ardenne, 4° tr 2000 ; 190 p.
99 FF ; 15,09 E(extrait du Petit Catalaunien Illustré n° 34)
 
 
Champagne Le plaisir partagé, de Angélique de La Chaize et Eric Glatre.
Au début du XVIIème siècle, l’effervescence du champagne n’est pas encore maîtrisée et cette alchimie bien mystérieuse lui confère un incomparable pouvoir d’attraction. On le surnomme le vin des dieux. Il accompagne le sacre des rois de France depuis le Moyen Âge. De la prise de mousse d’un modeste jus de raisin à la conquête de la planète entière, cet ouvrage retrace l’épopée d’un vin à la renommée synonyme de bonheur, devenu l’indispensable compagnon des fêtes les plus intimes comme des célébrations officielles. Dans ce guide à l’usage des amateurs, les auteurs nous racontent également l’histoire de quarante-cinq grandes
 
Maisons de champagne et nous initient à la diversité d’un terroir mythique et de ses cépages. Ils nous livrent leurs fiches de dégustation des meilleures cuvées et de précieux conseils pour accorder au mieux champagne et gastronomie. Spécialistes du vin, ces passionnés n’ont pas d’égal pour nous faire partager le plaisir sensuel de la dégustation. Editions Hoëbeke ; Janvier 2001 ; 390 p ;148 FF ; 22,56 E. (extrait du Petit Catalaunien Illustré n° 34)
© 2009 Association Nouvelle Catalaunie
Tous droits de reproduction et de représentation réservés