Retrouvez sur ces pages toutes les notices des livres mentionnés dans la rubrique "A lire" du Petit Catalaunien Illustré.

Venez découvrir la Catalaunie
son histoire bimillénaireles Châlonnais célèbresson patrimoine

à lire sur la Catalaunie

Les notices sur :

Les notices publiées en :

Le patrimoine

la culture

1999 - 2000

2001 - 2002

2003 - 2004

2005 - 2006

l'histoire

découverte

2007 - 2008-2009

2010-2011

2012-2013

2014 - 2015

2016 - 2017

Les livres publiés par les éditions du Petit Catalaunien Illustré

 

 

n° 93 : hiver 2015-2016


L’Os aux Buccaux
est le seul hebdo à parution trimestrielle une fois par an. Il est édité par « l’Assoce à moelle » créée à Châlons pour rendre hommage à un Châlonnais nommé Pierre Dac. Après son « numéro zéro » d’août 2015, son « numéro suivant » daté de « décembre An 40 après Pierre Dac » vient de paraître.
 On peut se le procurer au siège de l’association (2 rue des Poisonniers) et à l’Espace Catalaunien (7 bis rue Thiers). On y trouve notamment de bonnes recettes d’os à moelle fort bien cuisinés et un horoscope 2016 on ne peut plus loufoque. Pour les forts en maths, sachant que le maître à penser de l’association mesurait 1,63 m, il vous en coûtera un euro par décimêtre pour adhérer à l’association. N’oubliez pas les centimes. Pour les autres, n’hésitez pas à prendre de la hauteur de vue en mentionnant sur votre chèque autant de mêtres éTalon que Jean en mesure sur son piédestal face à Notre-Dame-en-Vaux et de les faire suivre d’un chiffre pouvant aller de zéro à l’infini.

 

Les légendes de Champagne de Pierre-Etienne Mareuse. Pierre·Etienne Mareuse collabore depuis plusieurs années à !a préparation de l’’Almanach du Champenois qui rapporte chaque année les traditions populaires et !es traditions du terroir champenois. Ses recherches l’ont conduit à retrouver de nombreuses légendes collectées à !a fin du XIXe siècle, c’est à partir de ces anciennes collectes qu ‘il nous propose ce recueil. Nos légendes locales sont un élément essentiel de notre culture régionale. Elles sont probablement l’élément le plus ancien qui forge notre culture régionale, notre imaginaire commun.

 

 A l’heure de la mondialisation et de la « culture unique , il est important de retrouver les mythes qui font notre spécificité locale. www.cpe-editions.com, Octobre 2015, 20 €.
 

La Marne de Jean-Pierre Marby.
Plus d’une centaine de cartes postales vous invitent à découvrir la Marne du début du XXe siècle. Aux principaux monuments et sites de Châlons, Reims et Epernay succèdent les Maisons et caves de Champagne
 mais aussi l’industrie textile, moins présente aujourd’hui.  Au fil des pages, les images présentent des paysages et des rues qui vont être meurtris ou détruits par la première Guerre mondiale. Elles montrent également la Marne pensant ses plaies, se reconstruisant et se souvenant des combats et des morts… Un album souvenir sur la Marne et la Belle Epoque, connue alors pour son vin, pas encore pour avoir été le théâtre d’une prodigieuse bataille. Editions Sutton ; 3e Trimestre 2015 ; 11 €
 

Les faux de Verzy d’Yves Flatard. Ces hêtres tortillards dont nul ne connaît l’origine tronent dans un site exceptionnel au cœur du Parc Naturel Régional de la Montage de Reims. Ces Faux représentent un patrimoine génétique particulièrement original et rare mais également fragile. De nombreuses hypothèses ont été avancées depuis le XVIIIe siècle pour tenter, sans succès, d’expliquer ce phénomène qui reste aujourd’hui encore une énigme pour la science. Photographiés de jour comme de nuit, en parcourant les 4 saisons : du printemps vert tendre à


l’hiver enneigé où les couleurs se raréfient pour glisser vers la monochtomie du noir & blanc, vers l’essentiel de leurs formes, de leur être. Editions de l’association Act-Art ; mai 2014 ; 27 €.

n° 92 : automne 2015

VOIR nos pages spécifiques

Ce dictionnaire parcourt notre histoire locale de Furius Antoninus (IIIe s.) à Cabu. Outre tous les maires, députés et évêques de Châlons, il fait renaître une multitude de femmes et d’hommes de la Catalaunie avec ses 921 biographies et 670 illustrations. Tous excellèrent sur les champs de bataille, dans les prétoires ou en chaire, se dévouèrent au service de leurs concitoyens ou bien encore s’illustrèrent dans les arts, les lettres, les sciences, l’agriculture, le commerce, l’industrie et le sport.

 

Proposé en deux éditions, ce dictionnaire est utilement complété par des tables alphabétiques, thématiques et chronologiques. Bien plus qu’un simple sommaire général, elles en sont le complément utile, si ce n’est indispensable. Elles donnent aux notices biographiques une dimension spatiale et temporelle que leur simple lecture selon l’ordre alphabétique ne permet pas d’appréhender.

 

 

n° 91 : été 2015

Des origines au Moyen Âge Balades en ville d’Alain Di Rocco Durant la grande saga de l’humanité, Le néolithique voit nos ancêtres s’établir en des lieux permanents. Avec les Celtes, l’Homme commence à bâtir ses villes. Viennent les Romains puis le temps des invasions. Enfin, à l’aube du Moyen Âge, de nouveaux arrivants transforment nos cités déjà plusieurs fois séculaires. Ces villes font toujours partie de notre quotidien. L’auteur nous les fait redécouvrir, non pas avec un œil contemporain, mais en scrutant leur toute première jeunesse. Des origines au Moyen Âge, ce livre nous offre un voyage à travers quatorze villes du nord-est de la France, de leurs origines jusqu’à l’aube du Moyen Âge. Présentant leurs toutes premières implantations par des témoignages et vestiges peu connus, cette traversée des âges permet 

 également de vivre les jeunes heures de chacune. Aussi l’auteur invite-t-il ses lecteurs à l’accompagner pour cette balade qui apporte un regard nouveau sur ces villes du XXIe siècle, dont Châlons, Reims et Troyes. Editions Beaurepaire, 167 p, 2015, 19 €

D’amour et de silences de Claude Muguet. Passionné d’histoire et d’architecture, le Châlonnais Claude Muguet nous livre un premier roman où il relate sa propre histoire d’amour dans un tourbillon d’émotions dont seuls les silences peuvent exprimer l’intensité. « Trouver une lettre de toi à mon retour sera chaque fois un étonnement et une grande joie. Sais-tu qu’hier soir j’ai retardé le moment de l’ouvrir afin que mon plaisir soit plus grand ! » D’amour et de silences, c’est l’histoire d’un amour rare et tragique, celle de la rencontre puis de la séparation d’un couple uni jusqu’à la mort, faite de correspondances épistolaires et d’extraits de journaux intimes, en passant par l’expression du silence, imposée par la maladie mais aussi par l’amour. Le drame s’achève avec la maladie qui emporte Esther. Il laisse Raphaël seul avec ses souvenirs et ce roman comme exutoire au trop-plein de sa souffrance intérieure. Editions Amalthée, 2015, 106 p, 11,70 €.
 

n° 90 : printemps 2015

Catalogue d’exposition L’exposition « André des Gachons Le ciel entre guerre et paix » est l’aboutissement d’un partenariat entre les musées de la Ville de Châlons-en-Champagne et Météo-France qui a mis à la disposition de l’exposition une série de 156 aquarelles météorologiques d’André des Gachons. Ces oeuvres sont mises en contexte avec le matériel d’archives, les instruments météorologiques utilisés dans la première moitié du XXème siècle ainsi que des documents rares sur la météorologie pendant la Grande Guerre (carnets de tranchées, registre des prévisions…) prêtés à cette occasion par Météo-France. Plusieurs dizaines d’oeuvres issues des collections des Archives Nationales et de prêteurs privés viennent enrichir les différentes sections de l’exposition.
 

Si l’accent est mis sur les vues du ciel de l’artiste pendant la période de la Grande Guerre, une partie est également consacrée aux autres productions artistiques de des Gachons : peintures, illustrations de livres, etc. En vente à la boutique du musée, février 2015, 48 pages, 20 €.

Les pensées de Pierre Dac illustrées par Cabu. Pierre Dac et Cabu, tous deux originaires de Châlons, ne se sont rencontrés qu’une seule fois, en 1969, à Paris. Pendant ses jeunes années, le second a nourri son humour naissant en dévorant les numéros de L’Os à moelle publiés par le premier et conservés dans le grenier familial. Aujourd’hui, les voici à nouveau réunis à travers Les Pensées du maître 63, devenues des classiques, illustrées par des dessins de Cabu en noir et blanc mais résolument hauts en couleur. Pour le meilleur, mais surtout pour le rire. Editions du Cherche Midi, collection Les Pensées, réédition, 2015, 210 pages, 15 €.
Lorsque tournaient les moulins à vent de l’arrondissement de Châlons-en-Champagne par Paul et Marie-Céline Damagnez. En présentant les différents moulins à vent ayant existé dans l’arrondissement de Châlons avec de nombreux détails de leur histoire, animée par une riche iconographie et de pittoresques anecdotes, ce livre vient raviver notre imaginaire tout en étant surtout un ouvrage de référence particulièrement précis. Les auteurs mettent aussi l’accent sur des spécificités propres à cette localisation dans la plaine crayeuse de Châlons, où la meunerie à vent a été vraiment importante (…comme l’est aujourd’hui le développement de l’éolien), avec une part non négligeable de la craie dans les matériaux de construction.

En découvrant ces souvenirs de notre paysage, nous voyons revivre des lieux-dits ou des rues de nos bourgs, mais aussi les traditions dont nous aimons nous rappeler. Editions Les Amis des Moulins Marnais, 2014, 100 pages, 20 €. En librairie et auprès des auteurs à Saint-Memmie (06-203-23-81-26).

Rechercher & transmettre - hommages à Georges Clause (1922-2013) ; collectif sous la direction de la SACSAM. Rechercher et transmettre sont deux principes qui, toute sa vie, ont guidé Georges Clause (1922 - 2013), historien de la Champagne.

 « Rechercher et transmettre », c’est également le titre et l’objet des actes du colloque lui ayant rendu de multiples hommages le 28 mars dernier, tant à Châlons qu’à Reims.

Les différents contributeurs de ce colloque ont développé ces deux thématiques en montrant comment Georges Clause a transmis le fruit de ses recherches aussi bien dans l’enseignement que dans la société, par l’écrit et à la radio. Plusieurs contributions abordent par ailleurs les thèmes de recherches cher à Georges Clause et deux de ses articles, réputés introuvables, viennent clore ces actes illustrés de tableaux peints par l’intéressé et de nombreuses photos. 2015, 224 pages, 22 € (+ 5 € de frais de port). Disponible notamment à l’Espace Catalaunien
 

n° 89 : hiver 2014-2015

«Topographie historique de la ville de Châlons-sur-Marne» de Louis Grignon. Cette réédition, en tirage limité, de l’édition originale de 1889 devait satisfaire plus d’un passionné d’histoire locale connaissant la rigueur de l’auteur. Cette oeuvre majeure sur l’histoire topographique de Châlons reste un ouvrage de référence. Le livre d’histoire - Lorisse, réédition, 2014, format 14 X 20, 430 p, 58 €. En vente à la librairie du Mau.

«Le patrimoine militaire de l’agglomération de Châlons depuis 1870». Fruit du travail collectif du Conseil des Sages, cet ouvrage débute par un avant-propos portant sur l’évolution des armées depuis 1870 avant de s’intéresser aux casernes et quatiers, aux structures du service des armées et à quelques sites marquant, comme le Monument aux Morts de Châlons. Collection Histoire d’une ville, 2014, 84 p, 10 € (en vente à la bibliothèque).

   

 

n° 88 : automne 2014

«Etudes marnaises» publiées par la SACSAM, tome CXXIX, année 2014. La couverture de ce 129ème volume reproduit le buste de Léon Bourgeois dont Alexandre Niess présente la vision sociale à travers ses discours. Franck Collard nous invite à découvrir « la crosse envenimée » ou les « fortunes et infortunes de Pierre de Latilly, évêque de Châlons, garde du sceau de Philippe le Bel ». Si Alain Villes s’intéresse aux « anciennes flèches de la cathédrale de Châlons en Champagne », et plus particulièrement celles antérieures à l’incendie de 1668, Jacques Wersinger revient, quant à lui, sur « la question du saint-Nombril » en se livrant à « une enquête policière historique » aboutissant peut-être à la résolution de cette énigme .

Au total, ce sont 12 études qui sont ainsi présentées dans ce volume qui contient un supplément graphique à l’étude « La Marne, rivière vivante » publiée en 2012. SACSAM, hôtel du vidamé, 13 rue Pasteur à Châlons, 2014, 352 p +36 p, 34 €.

« Trésors enfouis de la Renaissance - Autour de Pouilly-sur-Meuse ». Ouvrage collectif. Le trésor de Pouilly-sur-meuse a justifié une véritable enquête historique. Cert ouvrage présente le résultat de ces recherches. La vaisselle de ce trésor est replacé en situation et ancrée dans la réalité quotidienne des usages de la table du XVIe siècle. Editions de la Rmn - Grand Palais, 2011, 128 p, 28 € (disponible à la boutique du musée).
« Châlons et les Châlonnais dans la grande guerre » publié par la ville de Châlons. Dû aux services des Archives municipales et de Documentation de la ville de Châlons, cette brochure vient compléter l’exposition en cours à la bibliothèque (cf. p 18). Elle décrit, au fil du temps, les sentiments qu’ont connu Châlons, ses habitants, ses soldats, de l’effroi de l’occupation à la joie de la victoire. Ville de Châlons, collection Histoire d’une ville, 2014, 68 p, 3€ (disponible à la bibliothèque).

n° 87 : été 2014

Des Arts aux Armes Jacques Degrandcourt. Ce catalogue d’exposition se présente sous la forme d’un portfolio de 24 planches illustrées des plus belles oeuvres de Jacques Degrandcourt. Cette édition limitée, tirée à 500 exemplaires, enrichie de textes retraçant la vie de l’artiste, est disponible dans les boutiques du musée. Ed. ville de Châlons, 2014, 30 €.
Fortes impressions de Dachau par Jacques Songy. De retour de ce camp de concentration, Jacques Songy publie en 1946 ce carnet. Réédité en 1985, ces « fortes impressions » d’un des membres du groupe Melpomène, dirigé par Jacques Degrandcourt, restent un ouvrage d’actualité pour qui veut entretenir la mémoire. Imp. Union Républicaine, 62 p, 1985.
Châlons sous la botte par l’abbé Gillet. Cet ouvrage réunit les brochures publiées sur la résistance à Châlons par l’abbé Pierre Gillet, lui-même résistant. Il constitue, à ce jour, un ouvrage majeur pour comprendre ce qu’elle fut. Imp. Paquez, 316 p, 1998.

n° 85-86 : printemps 2014

La campagne de France - 1814 - Les dernières victoires, vues et revues par les lieux traversés, collectif d’auteurs. Leurs travaux de recherches ont conduit l’association «1814v4» à regrouper uniquement des éléments n’ayant jamais été rendus publics sous aucune forme (revues, journaux, livres, …). en y insérant des reproductions de documents originaux.  C’est un travail de titan qui a été entrepris, remuant archives départementales, communales ou privées, les historiens ont photographié, scanné ou recopié, parfois il a fallu transcrire des écrits devenus difficilement lisibles pour nous. A chaque nouvelle découverte, les historiens ont vérifié les sources, corrélé les éléments et parfois fait appel à des experts pour limiter le risque de se fourvoyer.La cible des communes concernées se situe sur le trajet des troupes qui ont participé à ces événements. Les sujets abordés sont aussi divers que ‘Contrat de remplacement’, ‘Réquisitions’, ‘Engagements volontaires’, ‘Lieux de résidences de Napoléon Ier et Alexandre Ier’, ‘Stèle officier russe’, ‘Inventaire des dégâts et indemnisations’, ‘Commémorations de l’arrivée des troupes’, ‘Rencontre avec l’Empereur’, ‘Ambulances’, ‘Sépultures’ et quelques légendes… Editions Les Ateliers de M.A.I., Numéro d’ISBN : 978-2-9536379-1-5, dépôt légal : mai 2012.
Napoléon et la campagne de France : 1814, de Jacques-Olivier Boudon, professeur à l’université Paris-Sorbonne et président de l’Institut Napoléon. Grâce à une série étonnante de victoires (Champaubert, Montmirail, Montereau ou Craonne…), Napoléon a inscrit la campagne de France au cœur de son épopée. Même si elle s’achève par l’abdication de l’Empereur, elle est comparable aux actions d’éclat qu’il a pu conduire en Italie, en Autriche ou en Prusse. Napoléon, chef de guerre, n’a rien perdu de sa superbe. Il parvient toujours à galvaniser ses hommes et à donner l’impression à ses adversaires d’être à la tête d’une armée innombrable. Sans avoir été vaincu en une bataille décisive, l’Empereur doit cependant se résoudre à abdiquer, après la chute de Paris et la défection de ses proches. La campagne de France marque ainsi la fin de l’Empire. La France est lasse de dix ans de guerre et de quinze ans de pouvoir autoritaire.
 Le charisme de Napoléon ne suffit plus à entraîner les foules derrière lui. La population subit aussi pour la première fois les effets de la guerre, les violences qu’elle engendre, l’occupation du territoire, et aspire à la paix. Dernier épisode de l’affrontement qui a opposé les Européens à la France issue de la Révolution, la campagne de France scelle enfin le sort de l’Europe pour le siècle à venir. Editions Armand Colin, 2014, 336 pages, 20 €.

 

 

 
 
 
 

© 2014 Association Nouvelle Catalaunie
Tous droits de reproduction et de représentation réservés