Chaque trimestre, Le Petit Catalaunien Illustré ouvre ses pages "société" aux réflexions et actions menées par l'association Nouvelle Catalaunie et par toute personne ou groupement de personnes visant à dessiner la Catalaunie d'aujourd'hui et de demain. Pour découvrir les principales réflexions et actions menées ou en cours de réalisation, suivez le lien d'un des onglets ci-contre.

Agir pour une nouvelle Catalaunie
défense du patrimoinecitoyenneté et droits de l'homme
vie associative
le développement durable

Pigeonniers...

...pigeons et  sondage sur les pigeons
Tri sélectif... matériel et sondage sur le tri
articles publiés dans le
Petit Catalaunien Illustré
Vatry : 3e aéroport de Paris ? Le périphérique de Châlons
Un agenda 21 à Châlons Le parc des expos sera-t-il écolo ?
Plan de prévention des risques :
cavités et inondations
 
Sondage sur le tri sélectif
Résultat de l'enquête conjointe des associations Nouvelle Catalaunie et Fagnières Qualité de Vie
pour revenir sur la page tri sélectif, cliquez ici

Les associations Nouvelle Catalaunie et Fagnières Qualité de Vie ont réalisé au printemps un sondage par internet et cet été un deuxième sondage distribué dans plus de 2500 boites aux lettres de l'agglomération châlonnaise. Nous en publions ici les résultats et les principaux commentaires recueillis.
1) sondage internet

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2) Ce sondage, distribué dans plus de 2500 boites aux lettres de l'agglomération châlonnaise, a donné lieu à 254 réponses

 

La collecte des déchets bio vous donne-t-elle satisfaction ?

oui

non

oui/non

total

45

178

31

254

17,71%

70,07%

12,20%

100%

Faut-il rétablir les sacs papiers pour les déchets verts ?

oui

non

oui/non

total

206

43

5

254

81,10%

16,92%

1,96%

100%

Faut-il 2 tournées par semaine avec des bacs mixtes (bio-déchets et autres déchets non recyclables) ?

oui

non

oui/non

total

117

121

16

254

46,06%

47,63%

6,29%

100%

Faut-il collecter le papier et le verre devant chaque porte ?

oui

non

oui/non

total

70

175

9

254

27,55%

68,89%

3,54%

100%

Faut-il limiter la publicité dans les boites aux lettres avec une campagne STOP PUB ?

oui

non

oui/non

total

148

96

10

254

58,26%

37,79%

3,93%

100%

Pensez-vous avoir été suffisamment informés sur la nouvelle collecte ?

oui

non

oui/non

total

141

88

25

254

55,51%

36,34%

9,84%

102%

Votre bac vert est-il suffisamment dimensionné ?

oui

non

oui/non

total

79

143

32

254

31,10%

56,29%

12,59%

100%

 3) principaux commentaires recueillis.

Les déboires de la collecte sélective sont bien vus. La collecte des plastiques et cartons dans les sacs jaunes n’est pas géniale. Un bac ferait mieux l’affaire. S’agissant de la collecte des verres, si le ramassage en porte-à-porte voyait le jour, on ferait un énorme progrès : voisins d’un conteneur à verres, on entend les gens indélicats jeter les bouteilles jour et nuit, très souvent vers minuit, une heure, 5 heure du matin !… Le rêve !

Nous ne pouvons procéder au tri tel qu’il est préconisé. Possédant un jardin paysager de 500 m², dès que nous taillons un ou deux arbustes, ou que nous nettoyons notre jardin, notre bac est rempli à ras bord et nous ne pouvons y mettre les épluchures, marcs de café… que nous jetons donc dans le bac gris qui n’est pas destiné à ce genre de déchets. Que ferons-nous au moment de la chute des feuilles ?

Il est vrai que les nouveaux bacs verts ne sont pas une réussite ! Effectivement cela apporte de la vermine et ne parlons pas des odeurs. Même en utilisant les journaux, c’est l’horreur. Revenons à nos sacs papiers : cela revient peut-être plus cher mais la poubelle verte est à nettoyer après chaque passage car sinon, bonjour les odeurs.

L’égalité pour tous ! Centre-ville et agglomération sur le même pied d’égalité, parce que jusque là…

1) il faut laver le bac vert après chaque passage à grande eau : où est l’économie ?
2) le bac, même très peu rempli, sent mauvais et attire plein d’insectes, surtout par fortes chaleurs comme en juillet ;
3) trop petit pour les saisons printemps, été.

Pour continuer à utiliser les poubelles vertes, il faudrait mettre à disposition, ou payer quelques centimes d’euros, de petits sacs biodégradables pour mettre les déchets alimentaires. Ces sacs existent à Jardiland mais coûtent très chers.

La collecte des déchets une fois par semaine est inadmissible. Tout déborde, et les odeurs… Sans commentaire !

Alors que nos médias parlent tous les jours de l’hygiène dans notre environnement, la CAC reprend des méthodes d’antan. L’utilisation de sacs papiers ou plastiques est plus acceptable. Moins d’odeurs et moins de microbes.

Oui : rétablir les sacs papiers pour les déchets verts. Cela coûtait trop cher, paraît-il, car il y avait trop de gaspillage. Il suffisait de faire le même procédé que pour les sacs jaunes, mettre une pastille sur le dernier du paquet et les éboueurs redonnent un nouveau paquet de sacs lors du ramassage des ordures. Les bacs verts ne sont pas économiques : tout le monde fait changer dans le lotissement sa poubelle de 120 l pour un bac de 240 l. Quelle économie !

Le ramassage unique par semaine des déchets alimentaires, c’est faux ! Les éboueurs ne se donnent même pas la peine de vider les poubelles vertes lorsqu’elles ne sont pas pleines. Si dans le lotissement les personnes ne mettent pas leurs tontes avec l’alimentaire, on va rester avec des poubelles non vidées pendant 1 ou 2 mois ! Ce n’est pas possible… J’ai lu dernièrement dans l’Union que les Châlonnais étaient sales. Mais les éboueurs ne ramassent jamais les tontes ou les déchets alimentaires qui tombent sur la route lors de leur ramassage dans le quartier Croix-Dampierre.

En hiver, je ne ferai plus le tri sélectif…

Certaines communes ont acheté et vendu des composteurs à prix défiant toute concurrence.

J’emballe dans du papier les déchets compostables et ceux de la cuisine sont dans des sacs plastiques, ce qui limite les odeurs et donc il n’est pas utile de laver le bac vert toutes les semaines. (NB des associations : ce procédé est interdit car le plastique n’est pas biodégradable).

Il faut rétablir les sacs papier en complément des bacs verts.

La pub fait travailler bien des gens et le papier est utilisé en emballage. J’ai 30 m de haies en troènes, 10 m en tuyas et quelques arbres : je fais des fagots avec les rameaux de 50 cm et les brindilles dans le bac + composteur.

Il est vrai que l’hiver, il n’y aura pas grand chose dans les bacs.

J’ai pris le temps de lire votre enquête et vos arguments concernant la collecte des ordures ménagères et là, la colère m'a envahie. Moi, je suis contente qu'enfin on prenne soin de notre planète et l'avenir de nos enfants. J'ai vu pire lors de mes vacances dans l'ouest où la commune ne fait que le ramassage des déchets non dégradables pour le reste il faut aller les déposer soi-même dans les containers ou aller à la déchetterie.

Vous ne faites que critiquer sans apporter de solution écologique. Je vais reprendre plusieurs points.

 D'abord 1 tournée par semaine de déchets non recyclables m'apparaît bénéfique car cela force les personnes à faire leur tri sélectif.

 Collecter le papier et les verres devant notre porte.... Vous ne savez pas marcher ? Il suffit de vous organiser pour ma part, j'y vais chaque semaine et cela ne me pose pas de problème. Arrêtez d'être assisté. De plus, je vous laisse imaginer les répercussions : augmentation de la taxe habitation et augmentation de la pollution car les camions qui vont passer à chaque porte polluent.

 Quant à mon bac vert qui est effectivement inadapté au printemps, j'ai tout simplement gardé mon ancienne poubelle et qui me sert maintenant de 2ème poubelle verte et que je mets sur mon trottoir à côté de mon bac et elle est gentiment vidée lors de la collecte. De plus, entre nous cela ne gène que les particuliers puisque ceux qui sont en immeuble ne s'occupent pas des poubelles. Alors soyez à l'écoute de votre environnement et faites du compost. Je vous informe que :
1. j'ai trouvé sur la foire en 2005 au stand de la région (plus précisément celui de l'Adème) un dépliant bien expliqué sur le compost et que je le pratique et cela me fait un engrais gratuit.
2. des communes proposent des formations sur le compost, d'autres (en Alsace) donne des « silos » à compost à aux particuliers.

 Quant à la taille des haies, le petit bois peut être conservé pour allumer la cheminée.

 Quant à limiter la pub dans les boîtes aux lettres cela coûte un argent fou au contribuable et je pense à tous ces arbres qu'on coupe pour cela. Alors, faites remonter plus haut cette revendication.

 Quant aux déchets alimentaires, il serait important de revoir le problème à la base car il s'agit principalement de personnes qui consomment du « tout préparé » qui en plus n'est pas terrible au niveau goût, avec des proportions pas toujours adaptées donc déchets alimentaires en quantité, avec pour cerise sur le gâteau des conséquences graves qui commencent à apparaître en France (augmentation des cancers, maladies cardio-vasculaires, diabètes…). Pour ma part, bien que travaillant, je cuisine et j'ai très peu de déchets alimentaires. Ne soyez pas jaloux du centre ville. Je peux comprendre l'argument de la ville concernant les poubelles des restaurants. Au lieu de demander un 2ème ramassage pour vous, voyez avec la ville quels sont les moyens à mettre en œuvre pour limiter à un 2ème ramassage par semaine dans le centre.

Soyez constructif, arrêter de vous plaindre, rechercher sur Internet ce que les autres communes proposent comme solutions adaptées à vos problèmes.

 

 

© 2009 Association Nouvelle Catalaunie
Tous droits de reproduction et de représentation réservés